Historique

                   coqueluche ...

. . . des gourmets et des gourmands, les Chefs et non des moindres l’apprécient, les connaisseurs se délectent de son ragoût traditionnel aux «coustillous» (travers de   porc) et de bien d’autres recettes que les cordons bleus de son terroir ont élaboré avec la patience et l’amour  des produits authentiques, sains et naturels.
 Il a aussi ses chantres,... n’est ce pas là une reconnaissance, pour un légume qui qualifie pourtant de peu  d‘intérêt une œuvre littéraire ?
   Sa racine plonge dans les mêmes racines que celles des populations des anciens Etats du Languedoc, puisque sa culture, sur le plateau du Pardailhan, est bien antérieure à celle de la pomme de terre, apparue (la pauvrette) seulement au XVIIIe siècle.
En ces temps là, c’est lui qui, à sa place, nourrissait bêtes et gens.
   Il évoque pour beaucoup la douceur de l’enfance, le temps où la maman, ou la mamé, mijotait le ragoût ou  la soupe de navet dont la maisonnée se régalait, autour du “toupi” fumant et odorant.   Ce goût  inimitable,  fait à la fois de terroir, d’amour, de la foi en son devenir de ceux qui ont voulu le sauver de  l’oubli, cette  alchimie, celle qui vous donne la douce nostalgie des bonnes choses face au stress, à la malbouffe et  à la cuisine industrielle, ce goût unique, c’est celui du      


      Navet noir du Pardailhan le seul à être
                  cultivé dans le Pardailhan et nulle part ailleurs.
            


______________________________________________________________________________


  • Une culture dont on trouve des traces incontestables avant la Révolution de Française 


Cours d'Agriculture daté de 1789

faisant référence au navet du Pardailhan

_________________________________________________________________________________

  • et même à l'étranger ... Cours d'Agriculture espagnol daté de 1801 faisant référence 
  au navet du Pardailhan 
__________________________________________________________

  • 1835 en France  dans un Itinéraire descriptif équivalent  d'un Guide touristique actuel  


Un Territoire


Blason : De gueules à la bande d'or chargée de 3 navets de sable feuillés de sinople, et accompagnée en chef d'un alérion d'argent et en pointe d'une tour du même.


Pardailhan wikipedia